Le Chemin de Livia Vajda

A traverser ses villes ondulentes et diaprées, on
s’attend à croiser Fargue ou Cendrars ;
à fureter dans ses campagnes bleutées,
on entend souvent la voix de Claudel ou Char ; à suivre
ses personnages anonymes assemblés comme
pour le bal onirique du Grand Meaulnes, on
entre dans la danse.
C’est dire que chez Livia Vajda
on pénètre sereinement en poésie.
Une poésie radieuse, lumineuse, à la frontière du réel et
de l’imaginaire, nourrie d’une ferveur toute
pudique et d’une joie discrète. Une poésie en
bouquet d’où le bleu, le jaune, le rouge fleurissent
en souriant. Ils nous poursuivent, les songes
picturaux de Livia Vajda, ils nous accompagnent
déjà, amis, sur un chemin dont elle a dessiné
le mouvement et le parfum comme pour
nous protéger des insondables routes de la nuit.
Jérôme Garcin

Les toiles de Livia Vajda (1929-2011)
sont exposées à la Galerie Saphir
69, rue du Temple, 75003 Paris
contact@galeriesaphir.com
On peut également contacter sa fille :
mona.gehler@gmail.com